En quête de plaisir

En quete de plaisir

Certains officiers passaient leur temps libre à composer de la poésie ou à écrire, mais d’autres avaient des passe-temps moins raffinés et pour ces hommes, la chasse était souvent en tête de liste. Vers le troisième siècle après JC, Gaius Tetius Veturius Micianus, le commandant du Gaulois Ala Sebosiana dans le nord de la Grande-Bretagne, traqua triomphalement un sanglier qui avait apparemment repoussé toutes les autres tentatives de le capturer.

Cette mosaïque romaine du quatrième siècle montre une chasse au sanglier

L’officier a commémoré son meurtre sur un autel qu’il a installé sur Bollihope Common. Son texte se vante: «Gaius Tetius Veturius Micianus, préfet commandant l’aile de cavalerie des sébosiens, a volontairement mis cela en place auprès des divinités des empereurs et de l’inconquis Silvain pour avoir pris un sanglier d’une finesse remarquable que beaucoup de ses prédécesseurs avaient été incapable de se transformer en butin. “

 
 
Follow by Email