Il y avait des rivalités pour les meilleurs emplois

Il y avait des rivalites pour les meilleurs emplois

Au cours de la campagne gauloise de Jules César, deux centurions (commandants de 80 hommes) appelés Titus Pullo et Lucius Vorenus ont acquis une renommée éternelle dans le feu d’une bataille vicieuse. César était tellement impressionné qu’il a même mis un point d’honneur à raconter leur histoire. 

Les deux hommes étaient des rivaux acharnés pour les meilleurs emplois. Un jour en 54 avant JC, la légion fut attaquée par la tribu Nervii (un peuple guerrier qui vivait dans le nord de la Gaule). Pullo a aiguillonné Vorenus, l’accusant d’attendre une meilleure occasion de prouver sa bravoure. Pullo a ensuite plongé dans le combat, ne laissant à Vorenus d’autre alternative que de le suivre au cas où il serait considéré comme un lâche. 

Pullo lança sa lance et frappa l’un des Nervii. Mais d’autres Nervii ont lancé leurs lances sur Pullo, qui n’avait aucune chance de s’échapper. Il avait une lance coincée dans son bouclier, une autre dans sa ceinture, et son fourreau avait été déplacé. Vorenus se précipita pour aider, détournant l’attention des membres de la tribu sur lui parce qu’ils pensaient que Pullo était mort. Vorenus en tua un et chassa les autres, et pendant la mêlée, Pullo avait pu s’échapper et ramener des renforts. Ils se sont échappés derrière les défenses romaines, chanceux d’avoir leur vie. 

César a dit: “Il était impossible de décider lequel devrait être considéré comme le meilleur homme de valeur.”

 
Follow by Email