janus

 

Dans la religion romaine, Janus était un dieu important et des plus anciens, au double visage très caractéristique, une face « homme jeune » et l’autre « homme âgé ». Réputé avoir été le premier roi du Latium, et qui apporta aux humains l’art de cultiver la terre, ainsi que l’utilisation de la monnaie.

Il se fêtait en janvier, mois qui lui fut consacré par le deuxième roi de Rome, Numa Pompilio. Durant les Calendes de janvier, on lui offrait de la nourriture, mais on s’échangeait aussi des petits présents (les étrennes), dont des pièces portant sur une face la double face de Janus, et sur l’autre un bateau (symbolisant un départ).
Ce dieu au double visage, est le dieu du début et de la fin, du passé (le visage vieux) et du futur (le visage jeune), ainsi que de tous les changements (politiques, sociétal, ou simplement reconstruire un édifice, une maison). Janus était aussi le protecteur des nouveaux départs. A chaque début de mois (donc pas seulement janvier), on lui offrait un sacrifice.
 
Aucune description de photo disponible.A Rome il y avait en avant de son temple, une sorte de temple-passage, se présentant comme une arche, avec deux portes laissant ouvert le passage, la statue du dieu trônant au centre de cette arche. Les portes étaient laissées ouvertes en tant de guerre, car il fallait que le dieu Janus puisse sortir, pour se porter sur les champs de bataille, et aide les soldats romains. Quand Rome était totalement en paix (pas de guerre nulle part dans son empire ou au dehors, ce qui fut rare), les portes étaient refermées.
Auguste le premier empereur, fut très fier de faire proclamer qu’il avait fait fermer les portes de Janus, après toutes ces décennies de guerres. Durant son règne, Auguste les fit fermer 3 fois (et ceci dans tous les temples de Janus de l’empire).
 
 
Follow by Email
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x