Les latrines romaines et l’éponge lavante

Les latrines romaines et l eponge lavante

Se laver avec une éponge au lieu de s’essuyer avec du papier… est ce une drôle d’idée ?
La période romaine utilise des latrines avec un système d’eau courante à but hygiénique. Sur cette scène reconstituée de latrines romaines (ou toilettes romaines), on comprend aisément comment les utilisateurs arrivaient à faire leur toilette intime après avoir déféqué.

Les latrines romaines publiques étaient visitées par les habitants des logements dépourvus de toilettes privées, autorisant plusieurs personnes à se soulager en même temps sur des bancs en pierre disposants d’un orifice pour les sorties anales et urinaires du corps.
Mais elles ont aussi une fonction sociale, de rencontre et d’échange, et comme toutes les constructions publiques du monde romain, elles sont conçues pour permettre au commun des mortels de gouter quelques instants au luxe des plus aisés.

Une simple éponge fixée au bout d’un bâton passe dans l’orifice situé entre les jambes pour venir laver l’entre fesse. Il suffit de rincer l’éponge dans la rigole devant ses pieds et de recommencer l’opération jusqu’à être totalement propre. Avec cette méthode romaine « antique », les doigts n’entrent jamais directement en contact avec les matières fécales et l’eau de l’éponge assure un très bon nettoyage.

Les latrines publiques romaines
 
 
 
 

 

 

 

 

 

 

Latrines militaires

Il y avait des latrines dans les camps militaires les plus reculés de l’empire. Les médecins militaires connaissaient le rapport entre l’hygiène et les maladies, les généraux savaient ce que la prévention d’épidémie, influait sur la capacité de l’armée. Pour la prévention, les bains et les latrines étaient inclus dans le valetudinarium. Les latrines du castellum de Vercovicium sur le mur d’Hadrien sont bien représentatives. Toutes les eaux résiduelles du camp étaient utilisées pour évacuer les matières fécales, si elles étaient insuffisantes, on utilisait l’eau de citernes. Ces eaux usées étaient évacuées à l’extérieur du camp par un fossé qui aboutissait à une fosse.

 
 
 
 
[custom-facebook-feed]
Follow by Email
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x