Les triplex

Les triplex acies : formation tripartite

Ce fut la configuration la plus courante dans les combats, utilisée en grande majorité dans les guerres de Mithridate (88 à 63 av. J.-C.) en Asie Mineure ou bien lors de la conquête des Gaules (58 à 51 av. J.-C.). Elle tenait son nom des trois principales lignes (acies) qui composaient la formation jusqu’à la fin du IIe siècle av. J.-C. : les hastati (jeunes soldats), les principes (troupes d’élite) et les triarii (les vétérans). Après la réforme de Marius, chacune des lignes se composait de trois ou quatre cohortes (de 600 hommes chacune), espacées par des intervalles égaux. Ainsi, elles pouvaient effectuer un repli sans affecter l’ensemble. Derrière eux se trouvait parfois une ligne d’archers. Disposées de cette manière, les légions pouvaient être entourées de troupes alliées, la cavalerie venant compléter la formation sur les ailes.

 
Follow by Email